26 septembre 2007

Fun tir au TNV de Versailles.

video



Samedi 22 septembre se déroulait le fun tir du TNV à Versailles.
Mon ami "Torpedo" (Amelina) a eu la gentillesse de m'enmener.
C'est heureux car je pensais que Versailles était une petite ville avec un gros chateau, en fait c'est l'inverse, le chateau parait petit tant la ville est labyrinthesque.
Le tir national de Versailles est un superbe stand, immense, probablement 200m sur 300 avec de nombreux pas de tir pour toutes les disciplines.
Les épreuves étaient divisées en 4 ateliers, imaginatifs et diversifiés ils étaient chacun très amusants.
L'ambiance était bonne le matin et excellente l'après-midi, il semble que les tireurs avaient fait davantage connaissance pendant le copieux repas du midi.







La plupart des participants utilisaient des pistolets en 9 para à grande capacités, on a vu beaucoup de CZ.
Certains gongs rechignaient à tomber après de multiples impacts situés trop bas, pour la deuxième fois je constate que ce calibre manque de punch pour le fun tir.

Il y avait également plusieurs tireurs avec des revolvers, pas toujours à clips c'était très sympa à regarder.

Pour ma part j'ai utilisé mon Mark 23 en calibre 45 acp car c'est le seul pistolet à grande capacité que je possède. Il est assez difficile de doubler les tirs à cause du relèvement plus important, en revanche les quilles et autres gongs ne demandent pas leur reste et c'est vraiment très amusant.
J'ai bien ri également quand un arbitre me voyant arriver avec mon arme s'est exclamé "et bien on a sorti la grosse artillerie !"
Plus j'y pense et plus je crois que le calibre 40S&W est idéal pour le tir sur gongs, il présente un juste compromis entre le 9 para parfois un peu juste et le 45 plus difficile à contrôler.

Un membre du TNV m'a gentiment envoyé les résultats et je suis 15ème sur 41 tireurs, je suis bien content, mon objectif était de me trouver dans la première moitié du tableau, mission accomplie !

16 septembre 2007

Resultats du E-postal Match.

Les résultats du E-postal match du mois d'Août sont en ligne sur le blog "Carnaby Fudge".

Ce concours était vraiment incroyable, comme à chaque fois nous avons pu nous entrainer à un type de tir inconnu.

Cette fois nous avons découvert à notre grand étonnement que l'on pouvait toucher une cible proche sans utiliser les organes de visée.

Jean-Noël a participé pour la première fois et m'a battu de deux points, bravo à lui.

Ce mois-ci nous partons en "safari", la première partie du concours se fait avec une carabine 22, ensuite on passe à l'arme de poing.

Rendez-vous ici pour les détails: "Call me Ahab"

Les distances de tir sont de 18,22m et 7,62m, vivement que les américains adoptent le système métrique !

Ces distances qui sont bien plus faibles que nos distances de tir habituelles et nous donnent à chaque fois l'illusion que le E-postal match sera trop facile, pourtant une fois devant les cibles on s'aperçoit du contraire.

N'hésitez pas à participer, ces concours sont très amusants et je me suis aperçu que les résultats à 25m s'améliorent grâce à ces différentes épreuves de tir.

12 septembre 2007

09 septembre 2007

Saint Cyr cöetquidan.

On my way back from holidays I went to the french military school of Saint Cyr Coëtquidan where I've been working some years ago.
The emperor Napoleon Bonaparte created "l'école spéciale militaire", the special military school in 1808 in the small city of Saint Cyr near Versailles, not far away from Paris.
For 150 years french officers followed courses in this school.
In 1944, the english army suspected the wermacht to hide some ballistics rockets, the infamous V2 in the buildings, a bomber raid was prepared and the school was almost entirely destroyed.
In 1945, decision is made to transfer the school in a former artillery training field in bretagne (west part of France)"Coëtquidan".
The school is now divided into 3 distinctive parts:
The ESM (special military school). a 3 years cursus.
The EMIA (interarms military school) where students are already soldiers and become officers after 2 years.
The EMCTA (military school for technical and administrative corps).
The camp itself is a very beautiful place located in woods near a small town called "guer" (funny enough "guerre" in french means war).
It's basically a square with each side measuring about 10 kilometers.
The town itself has 5000 inhabitants with 4000 militaries among them, needless to say it's a safe place to live.
The cinema.

The cour Rivoli has its name from a french military victory.

In the building stand the headquarters, a guard room and the offices.

Roofs protects students from rain while wearing great uniforms for ceremony.

real hi-tech transmission device.

the fencing room.

The jail, no longer used since 1991.

The fire brigade.

The protestant church.

French armoured troop carrier "vab" the 50 machine gun has been removed.

the Museum entrance.

The shooting range.

200m long with camera on each target.

I did my best training sessions with my Ar15 a2 there.

Roads inside the camp are in very good shape.