Translate this page.

19 mai 2015

Guerre en Syrie, armes de la seconde guerre mondiale.




En temps de guerre on fait feu de tout bois, la preuve en images avec toutes ces armes de la seconde guerre mondiale utilisés en Syrie par les intégristes musulmans.

A 1.33 minute on peut voir plusieurs mas 36, quand on pense que la plupart ont été détruits dans nos arsenaux plutôt que d'être revendus aux tireurs sportifs de l'hexagone , leur utilisation aurait été bien plus pacifiques.

A 3.50 minute on peut voir de nombreux STG44 qui semblent en parfait état , des pièces d'histoire aussi rares auraient mérité une retraite bien calme lors de manifestations sportives dans une ambiance bon enfant.

On peut également voir des fusil antichar russes de la seconde guerre mondiale , équipés de lunettes modernes et utilisés comme fusil de sniping , une sorte d'Hécate du pauvre.






22 avril 2015

ISSA shooting à la TV allemande.



Browning GP 35 "Capitan" ou presque.



C'est une pièce d'exception que je vais vous présenter succinctement.



Il s'agît d'un browning GP35 à hausse tangentielle accompagné de sa crosse et de son étui. Nous avons l'habitude d'appeler ces pistolets "capitan" mais dans ce cas ce ne serait pas exact.
En effet, cette apellation est apparue au catalogue browing dans les années 60, or le modèle que vous voyez a été fabriqué en 1935, à l'époque il n'avait pas de dénomination particulière.

Il est à l'état de neuf, absolument magnifique, mon ami l'acquis auprès d'un propriétaire qui n'osait pas tirer au vu de son état et de rareté.

Lors de ce premier essai au stand il s'agissait en quelque sorte d'une résurrection pour cette pièce d'histoire.
Pour notre part nous pensons qu'une arme qui ne tire pas est une arme inutile, comme si elle était déjà neutralisée.

Nous avons commencé les tirs de manière classique, sans la crosse. Les organes de visée ne sont pas mauvais, surtout pour une arme de guerre et la visée est relativement aisée.
La détente, le gros défaut des GP35 est moins mauvaise que nous l'aurions cru, bien qu'assez dur elle est nette et nous avons réussi à éviter les coups de doigt. En fait elle est plus douce et régulière que sur le GP35 'practical" pourtant bien plus réçent c'est un comble.





J'étais très impatient d'essayer la crosse amovible, je suis un grand fan des pistolets type P08 artillerie,  mauser C96 ou encore le stechkin Russe, l'idée de vouloir concilier arme de poing et arme longue sur une même base est certes curieuse mais pleine de charme.
Je me suis remémoré un vieil article dans la revue Guns and Ammos dans lequel l'auteur essayait un Mauser C96 et son étui crosse, il n'avait pas noté de grosses différences en cible.

Nous concernant il n'en a pas été de même, en effet nous avons réussi à garder les impacts dans le visuel à 25m à l'aide de l'étui crosse, ce qui n'a pas été le cas à bras franc. Il est possible que l'auteur américain soit un bien meilleur tireur que nous et qu'il n'ait pas noté de différence notable pour cette raison.

La crosse étant très courte, la position de tir semble assez peu naturelle, nous avons eu l'impression de nous recroqueviller sur l'ensemble pour pouvoir prendre la visée, pourtant la position m'a semblé assez confortable. Le plus difficile a été de garder les organes de visée claires car il sont vraiment très proches des yeux, j'avais un peu l'impression d'être un presbyte essayant de lire le journal sans lunettes.

Mon collègue quant à lui a eu beaucoup de difficulté à adopter la bonne position et devait énormément pencher la tête, comme il est plus petit que moi je pensais que c'est l'inverse qui se produirait.


En tout cas ce fût un grand moment de plaisir de faire revivre cette arme si rare et si belle, il me vient à l'idée que participer à un fun tir en hors catégorie avec le GP équipé de sa crosse serait franchement jouissif et nous donnerait la frite, une fois !

01 avril 2015

Gun quizz - Washington Times

Quiz Results - Washington Times

Your Results:
Correct: 13
Incorrect: 2
Number Of Questions: 15
Percent correct: 87%

I had much fun with that quizz and some luck too.




18 février 2015

4 nouveaux pistolets Sig Sauer en calibre 10mm auto.

La société Sig Sauer se lance enfin dans la production de pistolets en calibre 10mm auto, il en était déja question il y a une dizaine d'années mais l'idée ne s'est pas concrétisée.

Cette fois c'est fait, la marque germano-suisse célèbre pour la qualité de finition et la précision de ses armes va produire non pas un mais quatre pistolets chambrés dans le calibre inventé par Jeff Cooper.

Ils sont tous basés sur la vénérable plate-forme du Sig P220 et fabriqués en acier massif, pas de carcasse aluminium pour le "mighty ten", ce qui est plus sûre étant donnée la puissance du 10mm auto, équivalente à celle du .357 magnum mais tirable dans un pistolet de taille normale.
Les chargeurs simple pile acceptent 8 cartouches.

Les quatre versions disponibles sont:

Match Elite Reverse Two-tone P220


Finition inox, plaquette noires "piranha" et organes de visées match réglables.
Détente SA/DA
Prix aux USA 1422$

Stainless Elite P220 et Stainless Elite Nitron


Détente simple action.
Plaquette en bois de rose pour le Stainless et plaquettes noires Piranha pour le nitron plus le revêtement noir.
Organes de visée lumineux "Siglite" (tritium ?)

Hunt Ready P220


Détente SA
Il est équipé d'origine d'un mini-point rouge Sig Sauer "Romeo" et d'une finition camouflée.





  •